Il est situé à l’Observatoire du Cerro Paranal dans le désert d’Atacama au nord du Chili , à une altitude de 2 635 m. Il permet l’étude des astres dans les longueurs d’onde allant de l’ ultraviolet à l’infrarouge.

C’est un projet européen de l’Observatoire européen austral (ESO).

Le Very Large Telescope array (VLT – très grand télescope) est l’équipement phare de l’astronomie européenne en ce début de troisième millénaire. Il s’agit de l’installation observant dans le visible la plus moderne au monde. Le VLT se compose de quatre Télescopes Unitaires ayant des miroirs primaires de 8,2 mètres de diamètre et quatre Télescopes Auxiliaires, mobiles, de 1,8 mètre. Tous ces télescopes peuvent fonctionner ensemble pour former un « interféromètre » géant, le VLTI, permettant aux astronomes de discerner des détails avec une précision jusqu’à 25 fois plus importante qu’avec les télescopes utilisés séparément. Dans le VLTI, les faisceaux lumineux sont combinés dans des tunnels souterrains grâce à un système complexe de miroirs. Pour cela, les longueurs des chemins optiques doivent être égalisées avec une tolérance inférieure au millième de millimètre sur une centaine de mètres. Le VLTI peut reconstruire des images avec une résolution angulaire de quelques millièmes de seconde de degré. Cela signifie qu’en principe, il est possible de distinguer les deux phares d’une voiture située sur la Lune.

Les Télescopes Unitaires de 8,20 mètres peuvent aussi être utilisés séparément. Avec un seul de ces télescopes et une pose d’une heure, on peut obtenir des images d’objets jusqu’à la magnitude 30. Cela correspond à des objets qui sont quatre milliards de fois moins lumineux que ce qui peut être vu à l’œil nu.

Les très grands télescopes ont été appelés Antu, Kueyen, Melipal et Yepun

 

VLT
VLT

Le VLT se trouve sur le cerro Paranal appartenant à la cordillère de la Costa, dans le désert d’Atacama dans le nord du Chili. Le site est à une altitude de 2 635 m, à 12 kmde la mer et à 130 km au sud d’Antofagasta

Ce site offre de nombreux avantages :

le climat hyper-aride permet une couverture nuageuse quasi inexistante (il y a en moyenne 350 nuits dégagées par an), s’étalant sur une sorte de bande de 300 km de large par 2 000 km de long. L’altitude permet d’avoir une agitation atmosphèrique minimale. La proximité de la mer permet d’avoir une différence thermique entre le sol et l’atmosphère minimale. L’isolation géographique permet de ne pas être dérangé par les activités humaines, notamment en ce qui concerne les lumières et les nuages de pollution.

Source : wikipedia / ESO