Aujourd’hui tout le monde (ou presque) possède un “smartphone”. Il en existe de toutes les gammes et pour toutes les bourses.

Véritable assistant des temps modernes dans de nombreux domaines, il trouve aussi son utilité sur le terrain des observateurs du ciel nocturne avec de nombreuses applications dédiées.

Attention cependant à l’autonomie des batteries : vous devrez souvent utiliser le GPS. Par ailleurs, l’écran est source de pollution lumineuse : baissez l’intensité au maximum et passez en “écran rouge” si l’application le permet. Nous conseillons, dans la mesure du possible l’alternative avec une carte du ciel. Néanmoins, il faut aussi vivre avec son temps.

Cet article a été rédigé avec des applications qui fonctionnent sur un Samsung S4, un modèle donc déjà ancien. Inutile donc d’investir dans du un appareil coûteux pour bénéficier de quelques outils utiles pour nos soirées d’observations et d’astrophotographie. Ce Samsung S4 fonctionne sous Android (mes excuses aux possesseurs d’Iphone ou Windows Mobile : vérifiez que les logiciels présentés ont une portabilité sur ces systèmes d’exploitation).

Je n’affirme pas que les logiciels présentés soient les meilleures applications qui soient mais ce sont ceux que j’utilise régulièrement. Ils couvrent les différents besoins d’un astronome amateur et d’un astrophotographe.

Les planétarium :

Pendant une nuit d’observation, j’utilise  “Mobile Observatory” (payant – pour débutants et avancé – En Français).

L’application comprend une carte du ciel zoomable temps réel qui vous indique le nom de l’objet. Elle vous fournit également une foule de renseignements supplémentaires détaillés sur les étoiles, les planètes, les objets du ciel profond, les pluies de météores, des comètes, les astéroïdes, les éclipses lunaires et solaires ainsi que des éphémérides détaillées de tous les objets du ciel.

Quelques Caractéristiques principales
– Carte du ciel zoomable et planétarium avec entre autre les astéroïdes ( au-dessus et au-dessous de l’horizon)
– Vue interactive du système solaire et vue de dessus
– Le mode direct ( dispositif de pointage sur ​le ciel et obtenir des informations sur ce que vous voyez )
– Calendrier avec les descriptions détaillées des événements célestes
– Enregistrer les événements célestes dans l’agenda de votre téléphone et définir une alarme de rappel
– Levé, maximum , et les temps de transit pour n’importe quel objet
– Position de n’importe quel objet dans le ciel (altitude et direction )
– Crépuscules , éphémérides

 

J’apprécie également l’utilisation de “Stellarium Mobile” (payant – débutant et avancé – En français)

Cette application est la version Android du célèbre logiciel pour PC : Il affiche à l’écran une carte du ciel telle que vous la verriez à l’oeil nu, aux jumelles ou avec un télescope.

– Une interface pour touch-screen très intuitive
– Intégration de la geo-localisation
– Pointage du ciel avec les accéléromètres
– Un catalogue de plus de 600,000 étoiles créant une carte du ciel zoomable
– Dessins et illustrations des constellations pour plusieurs cultures
– Voie lactée réaliste
– Paysage et atmosphère réaliste avec lever et coucher de soleil
– Rendu 3D des planètes principales du système solaire et de leurs satellites
– Un mode nuit (rouge)

 

Si les logiciels payants vous rebutent, il existe également des applications gratuites plus qu’honorables comme “Skymap”, “Carte du ciel” ou “SkEye” .

       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au-delà de ces planétarium, j’ai dans mon GSM … mon Smartphone, les applications suivantes :

« Webastro » : Cette application est issue de la communauté astronomique Webastro.net.

Elle reprend les informations utiles pour tout amateur d’astronomie :
– Actualités spatiales: Une sélection d’actualités du monde de l’astronomie.
– Ephémérides: Retrouvez les prochains événements célestes pour savoir quoi observer.
– Prévisions : Données météo spécifiquement adaptées aux besoins des astro amateurs.
– Club astro et associations : Webastro tient une liste actualisée des structures en France, Belgique et Suisse. Trouvez les plus proches de chez vous, ainsi que les informations nécessaires pour les contacter ou les rejoindre.
– Agenda des événements astro en France, Belgique et Suisse
– Petites annonces de matériel astro: Achats et ventes de matériel astro d’occasion, de l’oculaire au téléscope complet.
– Wapedia: Articles tutoriels pour l’astronomie amateur et l’astronomie générale, tests de matériels
– Astro-Quizz: Testez vos connaissances astro de manière ludique!
– Galerie d’images: Découvrez les images, photos des membres Webastro
– Suivi des discussions des forums Webastro

 

Pas d’astronomie sans une bonne prévision météo, il est parfois utile de consulter différentes applications

«Astro Panel », « CLEAR Outside » (Anglais et gratuits) et « Meteociel » (français et gratuit)

    

Des prévisions météorologiques pour les astronomes avec un accent sur la couverture nuageuse. Ces applications procèdent à des mises à jour régulières et votre emplacement est défini automatiquement par votre GPS ou entré manuellement.

 

J’utilise également des applications plus spécialisées pour pratiquer ma passion :

« Polar finder » (Anglais et gratuit) pour connaitre la position de l’étoile polaire afin de parfaire la mise en station de ma monture

« Heavens-Above » (Anglais et gratuit) qui vous indiquera avec précision les passages de l’ISS mais également des flashs d’iridium

« FOViewer NG » (Anglais et payant) Très utile en visuel comme en photographie, Entrez manuellement les caractéristiques de votre matériel : focale, barlow ou réducteur de champ, oculaire ou capteur  … et choisissez l’objet que vous souhaitez voir (Messier ou NGC). L’écran affichera alors une photo de l’objet dans un champ, ce qui vous indiquera un avant-goût de ce que vous allez observer.

« Plan it pro » (Anglais et payant) Une application tout en un très utile aux photographes. Parmis les fonctions que j’apprécie : vous obtenez sur une carte de type « Google Map » avec les heures et positions de lever/coucher de différents objets astronomiques (voie Lactée, Soleil, Lune …) Cela permet de préparer à l’avance vos « Nightscapes »

«Lightpollution » (version gratuite et français( Autre application tout en un mais qui, entre autres, va vous donner des informations sur la pollution lumineuse.

 

En conclusion, ceci n’est pas une liste définitive des applications existantes, il en apparaît chaque jour de nouvelles. Pour en avoir testé énormément, je peux également dire que nombreuses sont totalement inutiles et sont parfois même de pures escroqueries. Testez-en mais choisissez judicieusement et venez partager avec nous vos propres expériences au sujet des applications mobiles.