Chaque année au mois d’août, notre planète dans son voyage autour du Soleil, traverse un nuage de poussières de comète.

La rentrée dans notre atmosphère de ces minuscules particules cosmiques provoque le début de l’un des plus beaux spectacles du ciel : la pluie d’étoiles filantes des Perséides.

Il s’agit d’un essaim de météores (ou pluie d’étoiles filantes) constitué des débris de la comète Swift-Tuttle, visible dans l’atmosphère terrestre. Ces météores sont observables lorsque les débris  rencontrent l’atmosphère terrestre à une vitesse de 59 km/s, et y brûlent entre 110 et 90 kilomètres d’altitude, en laissant des traînées lumineuses : les étoiles filantes.

A la tombée de la nuit, nous pourrons observer les étoiles filantes. Le pic est attendu autour du 11, 12 et 13 août avec environ 50 à 80 étoiles filantes par heure, mais la pleine Lune risque de gâcher la fête. Essayez de ne pas avoir la Lune dans votre champ de vision. Se clarté risque de masquer les météores les plus faibles.

Les étoiles filantes semblent plus ou moins provenir de la constellation de Persée, ce qui a donné le  nom de Perséides. Pourtant, elles peuvent être très distantes de cette constellation donc la direction où il faudra porter son regard n’est pas très précise.

crédit ESA