Voici quleques règles pour réussir ses photos de paysages nocturnes sous les étoiles. Ces informations sont abordées de façon plus détaillées lors de nos intervention gratuites dans les clubs photo ou astro (contactez nous si vous souhaitez organiser une conférence). Lors de nos séjours, nous proposons une approche théorique mais surtout pratique des points ci-dessous.

Fonctions Indispensables de l’appareil photo:

Reglages ISO

Temps de pose long

Débrayage de l’autofocus

Accessoires :

Trépied, rotule, intervallomètre

Batterie(s) supplémentaire(s)

Préparer de jour sa soirée :

Consulter la météo : Météociel, Météobule, Météo France

Repérer votre emplacement photo : cadrage, objets gênants

Repérer l’Est, le Sud, l’Ouest, le Nord.

La voie lactée et les étoiles suivent le chemin du soleil.

Logiciels d’aide gratuits sur PC :

Winstar2 ou Stellarium

Appli smartphone éventuellement

Prise de vue :

ISO inférieur à 800 (appareils courants)

Inférieur à 3200 (appareils haut de gamme)

Temps de pose maxi

Toujours sur trépied :

En secondes :  pour un 24×36, 500/focale ou  pour APSC, 300/focale
Réduction du bruit désactivée
Débrayer l’autofocus et le stabilisateur

Mise au point manuelle Ne pas se fier à la position infini sur l’objectif. En liveview zoom x10 sur une grosse étoile : plus elle est petite et plus elle est nette

Poses multiples

Avec les mêmes réglages et en utilisant un intervallomètre pour :

Empilement

Filés d’étoiles ou time laps (prévoir 2h)

Equipement pour aller plus loin.

Filtre diffuseur, Filtre anti-pollution lumineuse (NiSi Natural Night ou CLS)
Lutte contre la buée (chaufferette ou résistances chauffantes)
Tête panoramique et rotule « quick clic » pour les panoramas
Monture de Voyage : Star Adventurer, Astrotrac, IOptron

Logiciels :

Lightroom / Photoshop

Hugin, AutoPanoGiga, PTGui pour panoramas

StarMax pour filés d’étoiles